chantier
d'animation
de la
Gaité
Lyrique

2002 / 2003 / 2004

exposition multimedia interactive

 

accueil   
historique

intentions
prévisions
contacts

partenariats
bénévolat
stages

surprises
photos
visitez la Gaité
au jour le jour

vous nous écrivez
presse
adresse & accès
budget
cette semaine

manifestations privées

Mairie de Paris
STREAM-TEASE.TV

 

quitte sa terre natale pour une autre terre. Par choix ou par nécessité. Seul, accompagné ou en meute. Porté par sa seule conviction ou par l'esprit du temps…
Un jour, quelqu'un décide de changer de sexe.
D'homme, il veut devenir femme pour vivre l'autre rive des émotions et des sentiments…
Un jour, un athée découvre un Dieu et décide de lui consacrer son existence…
Un jour, quelqu'un se trouve confronté à une peinture, une lecture, une musique et toute sa vie bascule…
Un jour, quelqu'un quitte un amour pour un autre amour, porté par une nécessité intérieure absolue.
Un jour, quelqu'un prend la mer pour affronter l'immensité mobile de l'univers…
Un jour, quelqu'un quitte la grande ville, les honneurs, la reconnaissance de ses pairs pour aller se perdre dans l'immensité de l'anonymat…
Un jour, alors que tout semble immobile, le regard d'un être vacille et de nouveaux territoires s'ouvrent, immenses ou dérisoires. Un jour le sédentaire devient nomade et le nomade devient sédentaire.

Cécilia Vasquez rencontre des hommes et des femmes, des conversations s'engagent, et chacun, à sa manière, ré-invente le cours de son destin.
Par l'image, par le son, par la vidéo, Cécilia Vazquez se propose de constituer par touches successives la fresque des destins de personnes d'ici et d'ailleurs qui ont fait, un jour, de la migration intérieure, du déplacement, de la rupture, le sens de leur existence.

NOTES DE TRAVAIL
exil, exode, migration
" La question du mouvement, de l'exil, de l'exode, de la migration et de la transhumance est une question universelle. Il n'existe pratiquement pas de famille de culture et de situation qui n'ait pas, à un moment ou l'autre, à produire du récit contemporain sur le mouvement des êtres, des idées, et des valeurs.
Parce que le monde change, parce que le monde est mouvement et parce que le moteur et la dynamique de notre projet est précisément centré sur le mouvement. "

mutations
" Le XXème siècle semble voué aux changements continuels. Les rythmes et l'ampleur des évolutions semblent eux aussi s'accélérer. De bouleversements en soubresauts, de crise économique en crise politique, de profondes mutations traversent la cartographie humaine affectant globalement nos manières de vivre ensemble, d'habiter la planète, de construire le présent, de nous souvenir, de nous projeter dans l'avenir. "
" Les évolutions de cette deuxième moitié du siècle sont, à proprement parler, d'une envergure tétanisante. La révolution digitale est au centre du mouvement, mais également les avancées de la recherche médicale désormais installées au cœur même du vivant. De monstrueuses inégalités entre les peuples, entre les connectés et les non-connectés, entre les Maîtres de l'information et les consommateurs, entre les générations et les cultures se structurent et se creusent de jour en jour. "
" L'art et la culture qui semblaient, il y a quelques années encore, constituer de véritables remparts contre la mercatique généralisée du monde sont désormais littéralement aspirés par l'idéologie du "tout économique". "
" Non seulement l'art et la culture sont des produits comme les autres mais ils sont depuis peu devenus les fers de lance de la " nouvelle économie" constituant ainsi les fondements d'un nouvel hyper-capitalisme culturel mondial.
Dans ces conditions le statut de l'individu comme entité autonome et responsable, le statut de "l'intime" par rapport au "public", les manières d'activer nos mémoires archaïques pour affronter le futur, nos manières d'envisager de penser les valeurs à transmettre à nos propres enfants sont totalement désorientés. "

www.trans-humantes.net
cecilia

juillet 2003

 


trans-humantes
Cécilia Vazquez
     
     
Sitemap